Bandeau masque mairie zouafques 2

Blog

PLATEFORME DE SOLIDARITÉ - COVID-19

En cette période de crise sanitaire du Covid-19, vous souhaitez vous rendre utile, donner de votre temps pour aider les plus démunis et les plus vulnérables. Une plateforme de mobilisation civique jeveuxaider.gouv.fr en lien avec les réseaux associatifs vient d'ouvrir. Elle vous permet d'aider les différentes structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) dans leurs missions.

Cliquer sur le lien suivant pour accèder à la platerforme : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Je veux aider

BRIGADE NUMERIQUE

La Gendarmerie Nationale a mis en place un lien qui a pour but de vous accompagner et de vous renseigner.

Vous pouvez contacter la Brigade Numérique via le lien https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Brigade-numerique

 

Brigade numerique

FIBRE OPTIQUE

Le réseau public en fibre optique est désormais tout ou partie déployé sur la commune.

CAP FIBRE a mis en place un numéro vert 0 800 159 162 afin d'accompagner les citoyens dans leur démarche.

N'hésitez donc pas à prendre contact avec eux pour connaître l'éligibilité de votre habitation ou de consulter leur site capfibre.fr.

Vérifier votre situation électorale

Le citoyen a la possibilité de vérifier lui-même sa situation électorale directement en ligne.

Avec la mise en place du répertoire électoral unique, dont la tenue est confiée à l’INSEE, chaque citoyen pourra vérifier qu’il est bien inscrit sur les listes électorales et connaître son bureau de vote directement en ligne sur l’adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

Le PLUi du pôle territorial de Longuenesse est sorti

  • Par
  • Le 23/09/2019

Logo capso cmjn 231x300Le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) commun aux 25 communes qui composent le pôle territorial de Longuenesse de la CAPSO (*) est devenu opposable depuis le 12 septembre 2019, et remplace les documents d’urbanisme communaux aujourd’hui applicables (POS, PLU ou carte communale). Fruit de plusieurs années de réflexion, il constitue désormais le document de référence pour tous les projets de construction (faisant l’objet d’un permis de construire, d’une déclaration préalable…).

Par-delà les enjeux particuliers, le plan local d’urbanisme intercommunal est avant tout l’expression d’un projet de territoire, construit par les élus dans un cadre règlementaire défini (lois Grenelle, ALUR…). C’est le document qui permet de se projeter sur l’évolution souhaitée de l’agglomération pour les dix, quinze ans à venir, dans les domaines de l’habitat, du développement économique et l’environnement.

Les objectifs poursuivis par ce nouveau document d’urbanisme sont nombreux, on retiendra notamment la volonté des élus d’impulser une nouvelle dynamique démographique en s’appuyant sur le renforcement des centres-bourgs, au plus près des commerces, équipements et services existants, tout en limitant la consommation des espaces agricoles et naturels.

                                                     > En savoir plus : www.ca-pso.fr/plui/plui-pole-territorial-longuenesse

La gendarmerie du Pas-de-Calais vous informe de la recrudescence de vols par ruse commis par de faux agents au préjudice de personnes âgées

  • Par
  • Le 20/07/2019

Cette semaine, un vol par ruse a pris une tournure tragique à Mont-Bernanchon : une habitante de 87 ans a été victime de faux démarcheurs. Des faux agents qui se faisaient passer pour la compagnie des eaux, qui lui ont soutiré de l'argent. La dame a été très choquée par ce qu'elle venait de vivre, a fait un arrêt cardiaque qui lui a malheureusement été fatal. Face à ce drame, nous nous permettons donc de vous sensibiliser à nouveau et d’accroître votre vigilance, et celle de vos administrés.
D'autant plus que la gendarmerie du Pas-de-Calais déplore une recrudescence de vols par ruse commis par de faux agents au préjudice de personnes âgées.

Lire la suite

Frelon asiatique : recommandations en cas de découverte

  • Par
  • Le 20/06/2019

Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) est un hyménoptère, originaire d’Asie continentale, Inde et Chine notamment, qui a fait son apparition dans le Sud-Ouest de la France en 2004, et identifié en 2018 dans le département du Pas-de-Calais.

En France, tous les observateurs s’accordent sur le fait que le frelon asiatique n’est pas agressif et qu’il est possible d’observer son nid à 4 ou 5 m de distance sans risque. Les rares personnes piquées l’ont été en tentant de détruire un nid ou en touchant une ouvrière par inadvertance. La piqûre, si elle est douloureuse, n’est pas plus dangereuse que celle d’une guêpe ou d’une abeille

Conseils :

Il convient de bien identifier les caractéristiques physiques du frelon asiatique

Taille 3cm, tête noire et visage orangé, thorax noir, abdomen noir avec une large bande orangée, ailes fumées, extrémités des pattes jaunes). Pour plus de renseignements consulter le site du muséum national d’Histoire naturelle : http://frelonasiatique.mnhn.fr

En cas de détection d’un nid :

- il ne faut en aucun cas s’approcher, toucher et tenter de détruire le nid. La destruction doit être effectuée par des professionnels ;
- en cas de danger immédiat pour les personnes, contacter le service départemental d’incendie et de secours au 18. Si le critère d’urgence n’est pas avéré, les sapeurs-pompiers factureront l’intervention;
- Dans les autres cas, contacter le 03.21.21.20.13 

Lire la suite

Le brûlage à l'air libre des déchets verts, une pratique très polluante interdite partout en Hauts-de-France

  • Par
  • Le 03/06/2019

Feu dechets vertsLe saviez-vous ? Brûler 50 kg de déchets verts émet autant de particules que 13 000 km parcourus par une voiture diesel récente.
À la veille d’un long week-end propice au jardinage, et alors que la période estivale s’installe, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, rappelle qu’il est formellement interdit de brûler des déchets végétaux à l’air libre (tontes de pelouses, branchages issus de la taille des arbres et arbustes, feuilles...) sur l’ensemble du territoire régional.
En effet, ces brûlages émettent de nombreux composés toxiques (particules, dioxines...) et sont une source importante de pollution de l’air ambiant. Selon Santé publique France, la pollution atmosphérique serait à l’origine de 6 500 décès prématurés par an en Hauts-de-France.
Cette pollution est due principalement aux émissions des véhicules, du chauffage, des industries, de l’agriculture mais aussi au brûlage des déchets verts produits par les ménages. Les contrevenants à cette interdiction s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.
De surcroît, brûler des déchets peut causer des troubles du voisinage, que ce soit à cause des odeurs ou de la fumée dégagées.
Des solutions alternatives existent !
Plutôt que de brûler leurs déchets, les particuliers peuvent les apporter à la déchèterie la plus proche ou les composter. Dans la région, 98 % de la population a accès à une déchèterie. Pour trouver la déchèterie la plus proche de chez soi, il suffit de consulter la base SINOE
Chargés d'assurer la sécurité et la salubrité publiques dans leur commune les maires sont susceptibles de recevoir des plaintes relatives au brûlage sauvage de déchets et de les transmettre au procureur.
La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) met à la disposition des particuliers et des maires des documents d’information sur les risques et les conséquences de ces pratiques :
- Le brûlage des déchets verts à l’air libre à l’usage des particuliers (en annexe) ;

- Le guide pour l’arrêt du brûlage des déchets verts à l’air libre à l’usage des maires (en annexe).
https://www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Documents-de-communication-sur-l-air

Lire la suite

Lutte contre l'insécurité routière - Lancement d'une campagne de communication

  • Par
  • Le 16/04/2019

Le bilan de l’accidentologie fait état de 22 morts sur les routes du département du Pas-de-Calais depuis janvier 2019, contre 13 (à vérifier) à la même époque de l'année dernière.
Face à ce terrible bilan, un renforcement des opérations de contrôle a été mis en place par les services de police et de gendarmerie et parallèlement à cela, une campagne de sensibilisation vient d'être lancée.

 

Lire la suite

PERCEVAL, le nouveau réflexe contre la fraude à la carte bancaire

  • Par
  • Le 02/04/2019

La fraude à la carte bancaire n’est pas un phénomène isolé : les derniers chiffres exposent 1.6 millions de transactions frauduleuses par an. Néanmoins, ces affaires n’étant pas toujours signalées aux forces de l’ordre, les auteurs de ces escroqueries font peu souvent l’objet de poursuites en justice.

C’est pourquoi la Gendarmerie Nationale et service-public.fr lancent un nouvel outil : le service en ligne de signalement de fraude à la carte bancaire. 
 

Qu’est-ce que ce service ?

La démarche en ligne « Fraude à la carte bancaire » est un dispositif de signalement des usages frauduleux de la carte bancaire, aussi nommée « Perceval ».

Désormais, toujours après avoir fait opposition sur leur carte auprès de leur banque, les victimes de fraude à la carte bancaire pourront se rendre sur le site service-public.fr pour accéder à ce service et signaler le méfait dont ils ont été sujet. 
 

Pourquoi créer ce service ?

Si vous êtes victime de fraude à la carte bancaire, il peut être difficile de se faire indemniser… Grâce à ce nouveau service, vous pourrez obtenir un récépissé en quelques instants, qui facilite les démarches pour se faire rembourser par sa banque. Ce récépissé servira également d’un point de vue juridique, dans le cadre de poursuites.

Perceval a également un autre objectif : celui de lutter activement contre les auteurs de ces infractions bancaires. En centralisant les signalements, la plateforme Perceval permettra aux enquêteurs de regrouper et recouper les faits pour un traitement hautement plus efficace. 
 

Comment accéder à ce service de déclaration de fraude à la carte bancaire ?

Le service sera accessible depuis la fiche « Fraude à la carte bancaire » sur Service-public.fr. La victime n’aura alors qu’à remplir le numéro de sa carte bancaire, le nom de la banque, la date, le libellé et le montant des dépenses constatées. Il pourra bien sûr ajouter toute autre information pouvant aider les enquêteurs dans l’affaire.

Finalement, ce nouveau dispositif est un outil précieux pour les victimes et les autorités judiciaires, qui pourront désormais œuvrer ensemble à la lutte contre ces fraudes.

  • Le service en ligne de signalement de fraude à la carte bancaire, Perceval, est ouvert.

Il est accessible depuis Service-public.fr (l’onglet Argent> Moyens de paiement, ou directement depuis la barre de recherche) ou en cliquant sur l'image ci-dessous.

Lire la suite